La victoire en perdant : Félicitations Mr. Trudeau

 

 Je tire mon chapeau à Justin Trudeau, premier ministre du Canada, qui vient de se livrer à une expérience en tous points concluante. En plein milieu de l’été et, surtout, en plein milieu de la quatrième vague de Covid, il a en effet décidé, à la surprise générale, de provoquer de nouvelles élections. Comme il était à la tête d’un gouvernement ne disposant pas du soutien d’une majorité absolue, tous les commentateurs ont cru qu’il se lançait dans l’aventure dans l’espoir d’obtenir enfin cette majorité. Logiquement, les mêmes commentateurs ont daubé sur les résultats : Justin Trudeau se retrouve au point de départ, avec quasiment le même nombre de députés. Toujours sans majorité absolue, donc. Et tous de soupirer : tout ça pour ça ! Or, pas du tout. En réalité, l’idée de Justin Trudeau était de tenter une expérience tout à fait originale, qui se trouve, contrairement aux apparences, couronnée de succès. Voici, en effet, ce qu’il a déclaré, le soir même des résultats : « Je vous ai entendus ! Ça ne vous tente plus d’entendre parler de politique et d’élections, vous voulez qu’on se mette au travail pour vous. Je suis prêt à poursuivre ce travail ! » Ainsi apparaît le sens caché de cette audacieuse manœuvre : convaincre les électeurs canadiens de l’inutilité et de l’inanité de ces nouvelles élections, ainsi que de sa propre disponibilité pour continuer sa tâche. Il a été entendu, au-delà de toutes ses espérances. Bravo, monsieur ­Trudeau !Croix, Mercredi 01 septembr

Commentaires