Vertus de la musique

 


Pendant l’été, la France entière n’est que bals, concerts, festivals, de la plus grande ville au plus petit village, le beau temps, le soleil et les vacances donnant des envies de fête et de musique. La Bretagne n’est pas en reste, même si, cette année, côté soleil et beau temps, hein, bon… Puis, un jour, hélas, arrive la fin de l’été et des vacances. Pour se donner le moral, rien de mieux qu’un dernier concert. Ainsi lis-je, dans Le Télégramme d’hier, que dans la bonne ville de Séné (Morbihan), « ce dernier week-end a été placé sous le signe de la musique, histoire de célébrer la fin de l’été » et que « le groupe Next Quartet a fait swinguer la ville ». Toute autre ambiance, en revanche pas très loin, à Elven, si j’en crois toujours Le Télégramme, qui relate l’événement sous ce titre : « Le bagad a fait raisonner le centre du bourg pour clôturer les Estivales ». Visiblement, à Elven, on a de fortes ambitions. La musique ne fait pas swinguer, comme à Séné. Elle fait raisonner. À Elven, les binious, cornemuses et bombardes sont investis d’une mission philosophique, mais aussi politique et citoyenne, toute la population étant invitée à réfléchir, à méditer, au son de la musique. On ne peut que saluer les citoyens d’Elven, tant il est vrai que dans ce monde de fous, en proie aux pulsions, aux passions, l’appel à la raison s’impose plus que jamais. Ce qui m’amène à cette question : au bal des prétendants, qui fera raisonner la France en 2022 ?

Commentaires