Euh , comment dire ?

 

Nous ne le savons que trop : rien n’est simple en ce bas monde. Et non seulement rien n’est simple, mais, comme le rappelle le grand philosophe Jean-Jacques Sempé, tout se complique. M’étant fait remonter les bretelles pour avoir qualifié la victoire des talibans de retour au Moyen Âge, et ayant fait amende honorable ici même, voilà qu’une lectrice me reproche (gentiment) exactement l’inverse. « Attention, m’écrit-elle, l’expression Moyen Âge renvoie au contraire en islam à la belle époque du “beau” Moyen Âge des XIIe et XIIIe siècles. À la civilisation raffinée de l’Orient genre Mille et une nuits, poésie, luxe et volupté, cinq siècles plus tard. Vous faites donc un compliment aux talibans en traitant leur régime de moyenâgeux. Vous auriez dû les traiter de Mérovingiens… » Bon, écoutez, je préfère prendre les devants : je supplie les spécialistes des Mérovingiens de ne pas me traiter d’analphabète en m’expliquant combien la civilisation mérovingienne (s’il existe une civilisation mérovingienne) est riche, subtile, raffinée, délicate, tout ce que vous voulez, et victime d’injustes clichés. Je tiens à le proclamer, haut et fort : si je n’ai rien contre le Moyen Âge, je n’ai rien non plus contre les Mérovingiens, ni, tant qu’on y est, contre les Wisigoths ou les Ostrogoths. Quant aux talibans, je crois que, dorénavant, je me contenterai de les traiter de talibans. S’il vous plaît, ne m’expliquez pas que je n’ai rien compris aux talibans…

Commentaires