Va en Pologne si t'es pas content



Piqué au vif par les manifestations en faveur du climat, qui le mettent en cause pour son « inaction » alors qu’il se voit en champion du monde de l’écologie, Emmanuel Macron a eu une drôle d’idée : « Défiler pour dire que la planète brûle, a-t-il lancé, c’est sympa, mais ce n’est pas le problème. Qu’ils aillent manifester en Pologne ! » Je serais le gouvernement polonais, j’inviterais aussitôt tous ceux qui contestent sa politique à aller plutôt manifester en France. Ce qui donnerait peut-être l’idée à Donald Trump de suggérer à tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui d’aller manifester en Chine. Du coup, le gouvernement chinois inviterait tous ceux qui ont des choses à redire à aller manifester en Russie. Poutine, aussi sec, inviterait tous ceux qui manifestent contre lui à aller manifester en Arabie saoudite. Laquelle Arabie saoudite inviterait tous ceux qui ne sont pas contents à aller manifester en Grande-Bretagne. Et là, paf, Boris Johnson inviterait tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, de droite, de gauche ou du centre, à aller brandir leurs pancartes au Guatemala. Lequel, un peu surpris, suggérerait fortement à ses propres contestataires d’aller faire un tour à Madagascar. On voit d’ici le bazar, tout le monde allant manifester à l’autre bout du monde. D’un autre côté, il y a là un marché prometteur, qu’on pourrait appeler le tourisme politique. Dommage pour Thomas Cook, qui aurait peut-être pu éviter la faillite.

Commentaires